Presse

DANSE CANAL HISTORIQUE (avril 2017) by Gérard Mayen (…) De son côté, la Kenyane Wanjiru Kamuyu, déjà forgée dans une carrière très internationale, aux USA y compris, s’est attiré un petit triomphe public, dans un solo tout en Spirale, brassant un gigantesque tissu à la façon d’une prothèse mêlée à ses propres cheveux, aux lanières de sa robe, à sa nudité partielle, dans un grand parcours de la ténacité des métamorphoses, sacral et très assuré. Cette puissance de conviction soliste pouvait faire écho à l’ouverture du festival par Germaine Acogny, en Mon Elue Noire du chorégraphe Olivier Dubois.

LA DEPECHE THE EAST AFRICAN (le 9 janvier, 2016) Valid dreams of Kenyan artistes casting their nets abroad by Kari Mutu
LA DEPECHE (le 31 octobre, 2015) Une soirée de danse éclectique by Alexandre Guerin 
CHARMAINE WARREN BLOGSPOT (le 28 september 2015) by Charmaine Warren, “DanceNOW’s “ENCORE” was a hit! To celebrate DanceNOW’s 20th season, the lineup was a robust baker’s dozen who presented works made from 1996 to today.  Wanjiru Kamuyu in an excerpt from “At the moment of encounter”, and Nicole Wolcott in “Sans Todo” offered contemplative solos…”
BROADWAY WORLD (le 16 septembre, 2015) DANCENOW’S Closing Night  by Olga El « Last Saturday I had the pleasure of punctuating my night at Joe’s Pub for DANCE NOW– an innovative dance festival celebrating its 20th year, featuring brief dance vignettes on a bite size stage. The evocative combination of fluidity and stillness in WKcollective / Wanjiru Kamuyu‘s excerpt of “At the moment of encounter” felt like a shamanistic journey into the darkness of the psyche. The poetic use of control over her sculpted body felt eerie and sacred. »
ANN MURPHY, critique de danse “Présenté au Théâtre Lisser d’Oakland, en Californie en Mai 2015 pendant son résidence de production, le nouvel opus de Wanjiru Kamuyu, « At the moment of encounter », est un fascinant voyage intime dans l’identité autant qu’une quête convaincante d’un corps comme dépositaire de rêves, d’histoires, de politique, de langages, tous partagés et souvent conflictuels. Les lumières caressantes de Cyril Mulon et la sculpture de Jacqueline S. Norheim semblable à un globe entortillé, accompagnent la danseuse Yao Dang comme des partenaires d’un énigmatique voyage. L’ensemble souligne le talent de Kamuyu de réussir à donner une forme à l’ineffable tout en laissant le mystère demeure.”
MOLISSA FENLEY, la chorégraphe new yorkaise de Molissa Fenley & Company, bénéficiaire d’aides de la FDN Guggenheim, de l’Académie Américaine à Rome, de la FDN Bogliasco, Prof. Danforth de danse au Mills College “Wanjiru utilise les caractéristiques particulières du travail de Yao Dang (« At the moment of encounter », solo/2015) tout en se distinguant par son travail rigoureux et vivifiant. Sa chorégraphie offre un changement continuel de perspectives pour le public. Dans ce cadre, le danseur explore une vision intérieure faite pour être observée et ressentie de l’extérieur.”
DANCE STUDIO LIFE MAGAZINE  (september 2015) Unequal Rights, The asymmetry of gender roles in dance (un article de 4 pages article écrit par Ann Murphy (December 2014 issue)
DANCE TEACHER MAGAZINE (décembre 2014) From stage to studio (un article de 1 page écrit par Rachel Caldwell
EVENING ECHO (le 14 août, 2014) Theatre Nights de Jo Kerrigan
IRISH TIMES (le 16 août, 2014) In dance class, you are often made to feel you must apologise for your body (un article de 1 page écrit par Arminta Wallace)
BUSINESS DAILY AFRICA (le 10 juillet, 2014) Wanjiru creating dance waves in Paris (un article de 2 pages écrit par Bill Odidi)
Good Morning Kenya (Channel KBC – diffusé le 1 juillet, 2014, 8h45)
 Dance on Detroit, A Maggie Allesee Celebration of Dance (Detroit Public TV – WTVS, diffusé le 17 juin, 2014, 19h30 et le 12 août, 19h30)
Copperfoot Award (le 6 novembre, 2013 présenté par Wayne State University Dance Department)
Dance Panorama (le 27 octobre, 2013 de Roberto Warren)
MetroArts Channel 56 Detroit Public TV – PBS (Episode 204, diffusé Saturday le 13 juillet, 17h30) 
University of Michigan, Freshman Touring Company Guest Artist Residency (mars 2013 écrit par Lena Oren)
Dance Panorama (le 27 novembre, 2012 écrit par Megan Drabant)

DAILY NATION (le 29 juillet, 2012) How Fela play opened doors for Kenyan girl (un article de 2 pages écrit par Bill Odidi)

DAILY NATION (le 21 août, 2010) BALLET A lifetime of dance and the joy it brings to a restless ballerina (un article de 2 pages écrit par Bill Odidi)

LE FIGARO (le 24 novembre, 2006) écrit par Marion THEBAUD Joséphine Baker revient à Paris “A ses côtés(caractère Joséphine) la troupe reprend le ballet africain où explose d’invention Wanjiru Kamuyu, chorégraphe pour le danse africaine.” (musical “A la recherche de Joséphine” by renowned French director Jérôme Savary premiering at Théâter National de l’Opéra Comique, Paris, France)

The Village Voice (le 14 avril, 2006) écrit par Deborah Jowitt, The Power and the Beauty Dancing, humanity in a fine new space, “Skinny Wanjiru Kamuyu holds down center stage, and they poke good-humored fun at the smallness of the butt she’s shaking so determinedly. “Little big mama,” they concede.” (‘Batty Moves’ choreography by Jawole Willa Jo Zollar of Urban Bush Women)

New York Times (le 25 avril, 2005) écrit par Jennifer Dunning, « Wanjiru Kamuyu’s « Spiral » opened the evening with a powerful and thought provoking trio of strong women… »

Gay City News écrit par Eva Yaaasantewa “You might prefer dance that’s abstract, cool, less dramatically expressive, less driven by social and history concerns, but when you are mere feet away from Kamuyu’s undulating muscles watching sweat bead and glisten like silver on her scowling Kenyan face, I defy you to remain totally aloof.” (performance with Urban Bush Women)

The Plain Dealer écrit par Wilma Salisbury “Give Your Hands to Struggle”, the prayer like solo was eloquently performed by Wanjiru Kamuyu, the smallest and most fluid dancer in the ensemble of large, powerful women.” (choreography by Jawole Willa Jo Zollar of Urban Bush Women)